CESD-Oikos-989x90

Le mardi 21 novembre 2017

Recherche:

Investissement en construction non résidentiels

Statistique Canada, Quatrième trimestre de 2011

L’investissement en construction de bâtiments non résidentiels pour l’ensemble du Canada s’est chiffré à 11,0 milliards de dollars au quatrième trimestre, en baisse de 0,6 % par rapport au trimestre précédent. Il s’agissait d’une deuxième diminution trimestrielle consécutive, laquelle reflétait essentiellement des dépenses moins élevées au chapitre de la construction de bâtiments institutionnels dans sept provinces.

L’investissement a diminué dans quatre provinces au quatrième trimestre. Les plus fortes baisses ont été enregistrées en Ontario et en Colombie-Britannique. L’investissement en Ontario a diminué dans les trois composantes, tandis qu’en Colombie-Britannique la baisse de l’investissement était attribuable aux composantes commerciale et institutionnelle. Les plus fortes hausses ont été observées en Alberta, en Saskatchewan et au Québec. La progression en Alberta et au Québec provenait surtout de la croissance de l’investissement commercial. Chacune des trois composantes a augmenté en Saskatchewan.

L’investissement a diminué dans 18 des 34 régions métropolitaines de recensement. Vancouver et Kitchener–Cambridge–Waterloo ont affiché les plus fortes baisses, chacune des trois composantes ayant reculé dans ces deux régions métropolitaines de recensement. Un investissement commercial plus faible était principalement à l’origine du repli dans les deux régions. Les hausses les plus importantes ont été enregistrées à Montréal, à London et à Calgary. Les augmentations observées à Montréal et à Calgary étaient particulièrement attribuables à la hausse de l’investissement commercial. À London, l’investissement institutionnel accru était à l’origine de la hausse.

Composante institutionnelle

Les dépenses dans la composante institutionnelle ont fléchi de 3,7 % pour se chiffrer à 3,2 milliards de dollars, soit une septième baisse trimestrielle consécutive. L’investissement institutionnel a diminué dans sept provinces, les baisses les plus marquées étant survenues en Alberta et en Colombie-Britannique. Dans les deux provinces, la baisse observée était principalement attribuable à la réduction de l’investissement dans la construction d’établissements d’enseignement. La plus forte hausse a été enregistrée en Saskatchewan, l’investissement y ayant augmenté de 12,4 % pour atteindre 117 millions de dollars, après avoir connu trois diminutions trimestrielles consécutives. L’augmentation était principalement attribuable aux dépenses dans la construction de bâtiments gouvernementaux.

Composante commerciale

Les investisseurs ont injecté 6,5 milliards de dollars dans les projets de construction commerciale au quatrième trimestre, en hausse de 0,8 % par rapport au trimestre précédent. Dans les cinq provinces ayant affiché une croissance, les augmentations étaient réparties entre plusieurs catégories de construction de bâtiments commerciaux. L’Alberta, où l’investissement a augmenté de 7,5 % pour se chiffrer à 1,6 milliard de dollars, a contribué le plus à la hausse de la composante commerciale. Au Québec, l’investissement a augmenté de 4,8 % pour passer à 1,2 milliard de dollars, les hausses provenaient principalement de la construction de magasins de détail et de gros. L’Ontario et la Colombie-Britannique ont connu les plus fortes baisses. L’Ontario a vu son investissement commercial fléchir de 2,6 % pour s’établir à 2,4 milliards de dollars, surtout en raison des baisses observées dans la construction de bâtiments de loisirs et de magasins de détail et de gros.

Composante industrielle

L’investissement dans les projets industriels a atteint 1,2 milliard de dollars au quatrième trimestre, demeurant au même niveau qu’au trimestre précédent, des augmentations enregistrées dans six provinces ayant été effacées par des baisses notées dans les autres provinces. La hausse la plus prononcée a été enregistrée en Alberta, où l’investissement a augmenté de 14,0 % pour atteindre 284 millions de dollars, et ce, à la suite d’un repli affiché au trimestre précédent. Cette augmentation était principalement attribuable à la croissance de l’investissement dans les installations d’entretien et de fabrication. Les plus importantes baisses ont été observées en Ontario et au Québec. En Ontario, l’investissement industriel a diminué de 5,5 % pour se chiffrer à 449 millions de dollars, en grande partie en raison de la réduction de l’investissement dans les bâtiments de services publics et les installations d’entretien. Au Québec, les dépenses ont diminué de 6,2 % pour s’établir à 246 millions de dollars, principalement en raison de la baisse de l’investissement dans les installations de fabrication.

Discussion

Pas de commentaire pour “Investissement en construction non résidentiels”

Commentaire

Inscrivez votre courriel ci-dessous pour recevoir le bulletin hebdomadaire:

Agenda Public

Un code est requis pour ajouter des evenements a l'agenda.
Appuyez sur "Obtenir un code" ci-dessous pour s'inscrire.

Si vous avez un code, inserez votre code ci-dessous:

Votre compte étant nouveau, s'il vous plait enregistrer vos informations:











Informations sur l'evenement a ajouter: