CESD-Oikos-989x90

Le mercredi 22 novembre 2017

Recherche:

Comptes du bilan national

Quatrième trimestre de 2011. La valeur nette nationale a progressé de 0,8 % pour atteindre 6,6 billions de dollars au quatrième trimestre, en raison de la valeur plus élevée des actifs non financiers. Le patrimoine national se chiffrait à 6,8 billions de dollars, tandis que les créances des non-résidents s’établissaient à 0,2 billion de dollars.

La valeur nette des ménages a augmenté de près de 1 % au quatrième trimestre, principalement grâce à la hausse de la valeur des portefeuilles d’actions des ménages (y compris les fonds communs de placement) et des actifs de retraite. La hausse de la valeur des portefeuilles d’actions reflète la progression de 2,9 % de l’indice composite Standard and Poor’s et Bourse de Toronto, laquelle fait suite à un recul de 12 % au troisième trimestre. La valeur nette des ménages par habitant est passée de 180 600 $ au troisième trimestre à 182 100 $ au quatrième trimestre. La dette des ménages sur le marché du crédit a augmenté au cours du quatrième trimestre, et ce, en dépit du rythme moins élevé des emprunts hypothécaires et des emprunts contractés sous forme de crédit à la consommation.

La dette nette des administrations publiques augmente

La dette nette totale des administrations publiques (établie à la valeur comptable) a atteint 812 milliards de dollars au quatrième trimestre, comparativement à 794 milliards de dollars au troisième trimestre. Le ratio de la dette nette totale de l’administration publique au produit intérieur brut a augmenté pour se situer à 47,3 %, comparativement à 46,8 %. Au troisième trimestre de 2008, ce ratio s’élevait à 35,7 %; il est en hausse depuis 13 trimestres consécutifs. Cette augmentation de la dette des administrations publiques tient en grande partie à la hausse des émissions obligataires fédérales, qui ont été supérieures aux rachats d’effets à court terme.

Le ratio d’endettement des sociétés non financières privées est en baisse

Le ratio de la dette sur le marché du crédit aux capitaux propres des sociétés non financières privées (établi à la valeur comptable) a diminué au quatrième trimestre, s’établissant à 54,2 %; ce ratio suit une tendance à la baisse depuis 2008. La baisse enregistrée au quatrième trimestre a été essentiellement attribuable à la forte augmentation des bénéfices non répartis des sociétés, en raison du rythme moins élevé des émissions d’actions et des emprunts.

La valeur des actifs détenus par les institutions financières augmente

La valeur des actifs des institutions de crédit et des investisseurs institutionnels (comme les régimes de retraite en fiducie et les fonds communs de placement) a augmenté de plus de 1 % au quatrième trimestre. Cela s’explique principalement par la hausse de la valeur de leurs portefeuilles d’actions canadiennes, mais aussi par l’accroissement de la valeur des actions étrangères. Toutefois, l’augmentation de la valeur des actions étrangères a été freinée par l’incidence de l’appréciation du dollar canadien sur ces actifs libellés en devises étrangères.

Discussion

Pas de commentaire pour “Comptes du bilan national”

Commentaire

Inscrivez votre courriel ci-dessous pour recevoir le bulletin hebdomadaire:

Agenda Public

Un code est requis pour ajouter des evenements a l'agenda.
Appuyez sur "Obtenir un code" ci-dessous pour s'inscrire.

Si vous avez un code, inserez votre code ci-dessous:

Votre compte étant nouveau, s'il vous plait enregistrer vos informations:











Informations sur l'evenement a ajouter: