CESD-Oikos-989x90

Le dimanche 28 novembre 2021

Recherche:

Remixer les biens communs

L’auteur invité est Frédéric Sultan, membre de l’association VECAM et à l’origine de l’initiative internationale « Remix the Commons ». Entrevue réalisée par les Rencontres du Mont-Blanc (RMB).

Les Rencontres du Mont-Blanc : Bonjour, pouvez-vous nous dire ce que sont les « biens communs » ?

Frédéric Sultan : En général, on parle de biens communs ou de « communs » chaque fois que des personnes, des voisins, des habitants, des citoyens, des membres d’une communauté sont unis par le même désir de prendre soin d’une ressource collective, ou d’en créer une, et s’auto-organisent sur un mode participatif et démocratique pour la mettre au service de l’intérêt général. Les biens communs sont donc non seulement des ressources, mais aussi des formes de gestion et de gouvernance qui leur sont associées. Les ressources mises en communs peuvent être naturelles (une forêt, une rivière, la biosphère), matérielles (une machine-outil, une imprimante) ou immatérielle (une connaissance, un logiciel, l’ADN d’une plante ou d’un animal).

RMB : Vous faites partie des initiateurs du projet « Remix the Commons », quel est l’objectif de ce projet ?

F.S. : « Remix The Commons » est une http://wiki.remixthecommons.org/index.php/Documentation_Remix plateforme multimédia de documentation sur les biens communs. Nous proposons de partager les documents multimédia sur les pratiques, les idées, les théories des biens communs et d’en créer de nouveaux par la pratique du remix vidéo. Nous diffusons déjà plus d’une centaine de ces médias via un blog et nous sommes en train de concevoir un catalogue multilingue, libre et collaboratif.

Nous pensons que le recueil des récits, des définitions, des histoires des biens communs et l’exercice du remix, sont une manière active de s’approprier cette notion et de la diffuser dans la société.

RMB : Quel regard portez-vous sur les activités de l’économie sociale et solidaire internationale, et notamment sur celles de l’association des Rencontres du Mont-Blanc (RMB)?

F.S. : Les acteurs de l’ESS ont déjà une longue histoire de coopération internationale. A Rio +20, les RMB, ont montré l’importance d’investir la sphère politique pour faire reconnaître législativement les modèles alternatifs à l’échelle internationale. L’ESS n’est pas seulement un agglomérat d’initiatives, c’est aussi un socle de valeurs et de principes. La notion de biens communs en fait partie et nous devons bâtir le Droit sur ce socle, afin que la solidarité ne soit plus une exception à la règle du marché.

Pour lire le texte original, on va sur le site des Rencontres du Mont-Blanc.

Discussion

Pas de commentaire pour “Remixer les biens communs”

Commentaire

Inscrivez votre courriel ci-dessous pour recevoir le bulletin hebdomadaire:

Agenda Public

Un code est requis pour ajouter des evenements a l'agenda.
Appuyez sur "Obtenir un code" ci-dessous pour s'inscrire.

Si vous avez un code, inserez votre code ci-dessous:

Votre compte étant nouveau, s'il vous plait enregistrer vos informations:











Informations sur l'evenement a ajouter: