CESD-Oikos-989x90

Le dimanche 28 novembre 2021

Recherche:

Nouvelles sur les énergies propres : semaine du 11 mars 2013

Les changements climatiques représentent le pire des enjeux auquel l’humanité n’aura jamais été confrontée. Causées par l’activité humaine, elles exigent de transformer en profondeur notre manière de produire, d’échanger et de consommer les biens utiles à la vie. Dans cette nouvelle économie à construire, les énergies propres vont jouer un rôle fondamental.

Le potentiel de l’énergie géothermique en Indonésie est évalué à 29 000 MW

Certains pays sont mieux dotés que d’autres en potentiel énergétique de source géothermique. C’est le cas de l’Indonésie, qui avec son potentiel estimé à 29 000 MW, serait le 5e pays le mieux doté. C’est pourquoi le gouvernement indonésien vient de se donner l’objectif de développer d’ici 2015, 4 000 à 5 000 MW de capacité géothermique, et 10 000 MW d’ici 2025. Le pays a déjà mis en service des unités de production d’énergie géothermique à hauteur de 1 200 MW. L’unité la plus importante se trouve dans l’ouest de l’Ile de Java, avec une capacité de 227 MW.

Énergies propres : des investissements globaux en baisse de 11% en 2012…

L’année 2012 ne sera pas un grand millésime pour les technologies propres qui, jusqu’à maintenant, étaient tirées principalement par les énergies renouvelables. Pour diverses raisons (crises de la dette en Europe et aux États-Unis, ralentissement économique global, guerre tarifaire sur les panneaux solaires), les investissements en énergie propre ont diminué de 11% (268,7 milliards $ en 2012 contre 302,3 milliards $ en 2011). La baisse importante des prix de production des énergies solaire et éolienne a aussi joué un rôle négatif momentané dans l’industrie, en provoquant des difficultés financières pour plusieurs entreprises du secteur, les obligeant à reconsidérer les plans de développement. Néanmoins, les investissements de 2012 en énergie propre représentent les 2e plus importants de sa courte histoire, avec un niveau 5 fois supérieur à celui de 2004. La Chine arrive en tête avec 20% du total (67,7 milliards $) suivie par les États-Unis (44,2 milliards $). Suite à Fukushima, le Japon connaît pour sa part une croissance de 75% à 16,3 milliards $. Le solaire tire le secteur avec 142 milliards $, suivi par l’éolien avec 78 milliards $.

…mais en même temps les brevets atteignent des sommets historiques

Les investissements étaient peut-être en baisse en 2012, mais tout indique que ce n’était que conjoncturel. Comme je l’indique dans la nouvelle précédente, les prix en baisse dans le solaire et l’éolien ont entraîné des difficultés momentanées, mais ça ne peut que rendre ces technologies plus compétitives et promettre une nouvelle phase de développement dans les années à venir. D’autant plus que les brevets de nouvelles découvertes dans le secteur des énergies propres atteignent des sommets historiques, trimestre après trimestre. Selon le Clean Energy Patent Growth Index (CEPGI), la Californie arrive en tête pour le nombre de dépôt de brevets, suivie par le Japon, l’Allemagne et la Corée. Les technologies propres représentent le cœur de la prochaine révolution industrielle et ce n’est qu’une question d’années avant qu’un tournant décisif vers une économie sans carbone se produise.

Un exemple d’innovation dans le solaire : un rendement de 24,7%

C’est au tour de Panasonic d’annoncer un nouveau rendement record de 24,7% de conversion de l’énergie solaire en énergie électrique avec une cellule solaire en silicium cristallin de 98 micromètres d’épaisseur. D’après le fabriquant japonais, ce rendement est le plus élevé de toutes les cellules à base de silicium cristallin pour une taille d’usage courant (100 cm2 ou plus). Ce taux de conversion est de 0,8 point supérieur au précédent record pour des cellules HIT (23,9%), et de 0,5 point supérieur du précédent record. La membrane de surface du prototype de Panasonic permet le passage de plus de lumière, et ses électrodes un transfert plus efficace de l’électricité. Par ailleurs, pour atteindre un tel rendement avec une épaisseur aussi faible que 98 micromètres, ça promet des répercutions significatives en termes de réduction des coûts. La société vise à commercialiser le prototype et augmenter ainsi le rendement de conversion de ses cellules solaires de grande consommation, qui s’élève actuellement à 21,6%.

Discussion

Pas de commentaire pour “Nouvelles sur les énergies propres : semaine du 11 mars 2013”

Commentaire

Inscrivez votre courriel ci-dessous pour recevoir le bulletin hebdomadaire:

Agenda Public

Un code est requis pour ajouter des evenements a l'agenda.
Appuyez sur "Obtenir un code" ci-dessous pour s'inscrire.

Si vous avez un code, inserez votre code ci-dessous:

Votre compte étant nouveau, s'il vous plait enregistrer vos informations:











Informations sur l'evenement a ajouter: