CESD-Oikos-989x90

Le dimanche 28 novembre 2021

Recherche:

La CCMM veut engager le maire de Montréal…

La Commission Charbonneau nous a récemment montré comme les membres les plus honorables des Chambres de Commerce du Québec, les firmes de génie-conseil, bafouent la démocratie en marchandant des élections : une mairie clé en main contre promesse de contrats. La Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM) veut maintenant changer tout ça. Elle veut dorénavant nommer les maires selon les règles bien établies de la grande entreprise : elle a émis une offre d’emploi pour le poste de maire à la Ville de Montréal en précisant les qualifications et les critères d’embauche. L’offre d’emploi ne précise cependant pas les ‘bonus’ que la CCMM offrira à son maire, en sus du salaire accordé par les Montréalais.

À juste titre, Richard Bergeron, le chef de Projet Montréal, s’est dit offusqué de cette mascarade de la CCMM, la trouvant particulièrement effrontée. Provenant d’une organisation dont les principaux membres sont des corrupteurs, qui ont volé centaines de millions de dollars, voire des milliards, à la population montréalaise, il faut avoir un certain sens de l’ironie pour se lancer dans une telle mascarade. Ça nous montre que ces gens-là sont totalement déconnectés de la réalité. Ils sont tellement aveuglés, enfermés dans la logique de l’oligarchie financière qui domine maintenant les milieux d’affaires (le profit maximum, peu importe la manière d’y arriver, en violant la loi lorsqu’il le faut), qu’ils n’ont même plus conscience de leur arrogance, de leur mépris à la démocratie. C’est la culture qui, depuis une vingtaine d’année, s’est imposé dans le milieu des affaires : on se croit tout permis, au-dessus des lois, parce que domine une certaine vision du monde qui justifie leurs comportements de prédateurs sans foi ni loi.

La chambre de commerce de Montréal devrait plutôt travailler auprès de ses membres en leur donnant des cours d’éthique et laisser faire les partis politiques légitimes dans l’animation du débat public. La seule offre d’emploi qu’elle devrait ouvrir serait celui de DG de la Chambre, car de toute évidence, le « chevalier St-Michel » (Leblanc) a perdu tout sens de la réalité.

Discussion

Pas de commentaire pour “La CCMM veut engager le maire de Montréal…”

Commentaire

Inscrivez votre courriel ci-dessous pour recevoir le bulletin hebdomadaire:

Agenda Public

Un code est requis pour ajouter des evenements a l'agenda.
Appuyez sur "Obtenir un code" ci-dessous pour s'inscrire.

Si vous avez un code, inserez votre code ci-dessous:

Votre compte étant nouveau, s'il vous plait enregistrer vos informations:











Informations sur l'evenement a ajouter: