CESD-Oikos-989x90

Le dimanche 28 novembre 2021

Recherche:

L’Europe vient d’interdire les pesticides tueurs d’abeilles!

Il n’y a pas plus de petites batailles que de supposée victoire finale. Les actions pour sauver les dans les milieux humides de la ville de Laval font partie d’un mouvement global, d’un « écosystème de nouvelles pratiques » en émergence, au même titre que l’écosystème écologique à protéger. C’est pourquoi la lutte actuelle contre les pesticides qui seraient responsables de la disparition de plus en plus dramatique des abeilles est tout aussi fondamentale que celle contre les énergies fossiles ou contre la finance spéculative. Et c’est en même temps la raison de se réjouir du succès de la campagne contre les pesticides qu’a mené, entre autre, le mouvement citoyen Avvaz.

Les grandes firmes telles que Bayer ont joué tous leurs atouts, mais le pouvoir citoyen, la science et l’éthique politique ont pris le dessus! Quinze pays de l’UE, dont la France et l’Allemagne, ont voté en faveur de cette interdiction. Huit, dont le Royaume-Uni, l’Italie et la Hongrie, ont voté contre et quatre, dont l’Irlande, présidente en exercice de l’UE, se sont abstenus. Cette division n’a pas permis de recueillir une majorité en faveur ou contre l’interdiction des pesticides tueurs d’abeilles, mais avec 187 voix pour l’interdiction et 125 voix contre et 33 abstentions, la Commission a tout de même le pouvoir d’interdire leur usage.

Vanessa Amaral-Rogers, de l’association pour la préservation des insectes Buglife, a déclaré: « Le vote a été serré, mais grâce à l’immense mobilisation des membres d’Avaaz, des apiculteurs et d’autres défenseurs des abeilles, nous avons gagné. Je suis certaine que nos milliers d’appels, nos e-mails aux ministres, nos actions à Londres, à Bruxelles ou à Cologne et l’immense pétition ayant rassemblé plus de 2,6 millions de signatures ont été décisifs. Merci à Avaaz et merci à toutes celles et ceux qui ont travaillé dur pour sauver les abeilles! »

Les abeilles ont un rôle économique fondamental. Elles produisent évidemment du miel (1,5 million de tonnes) qui, vendu sur les marchés, peut représenter autour de 2,5 milliards $ de valeurs. Or les abeilles ont également comme ‘activité’ de polleniser les plantes à fleurs. Il s’agit là d’une externalité positive de la nature, d’un service gratuit, car il n’existe aucun mécanisme marchand permettant de rémunérer les propriétaires des abeilles pour ce service, et encore moins ces dernières lorsqu’elles sont sauvages. On estime néanmoins que ces services auraient une valeur de 150 milliards d’euros (230 milliards $), donc près de 100 fois la valeur du marché du miel.

La victoire européenne est le résultat de deux ans de travail. Voici comment Avvaz présente les faits saillants de cette campagne:

• « En janvier 2011, 1 million de personnes signent notre appel à la France afin qu’elle maintienne son interdiction des pesticides néonicotinoïdes. Les membres d’Avaaz et les apiculteurs rencontrent le ministre de l’Agriculture et envahissent les ondes pour l’obliger à tenir tête au lobbying des grandes multinationales.

• Bayer a affronté Avaaz et ses alliés, qui ont manifesté lors de ses 3 dernières réunions annuelles. Les cadres dirigeants et les actionnaires du géant des pesticides ont été accueillis dans leurs locaux par des apiculteurs, un bourdonnement sonore et d’immenses banderoles avec notre appel, signé par plus d’1 million de personnes les invitant à suspendre l’utilisation des néonicotinoides tant que les scientifiques n’auront pas évalué leur effet sur les abeilles.

• En janvier, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) estime que trois pesticides posent des risques inacceptables pour les abeilles. Nous saisissons cette occasion pour amener les responsables politiques européens à écouter les experts.

• En février et mars, la bataille pour les abeilles s’intensifie. Dans toute l’UE, les membres d’Avaaz sont sur les starting-blocks tandis que les 27 décident du sort de la proposition. Lorsque les poids-lourds que sont le Royaume-Uni et l’Allemagne annoncent qu’ils s’y opposeront, Avaaz publie des sondages d’opinion montrant que l’immense majorité des Britanniques et des Allemands sont en faveur de l’interdiction.

• En avril, la proposition de loi est renvoyée en comité d’appel. Les fabricants de pesticides achètent des espaces publicitaires dans l’aéroport par lequel arrivent les responsables politiques et envahissent les ondes pour proposer des solutions telles que le recours aux plantes sauvages. Mais leur plan de communication tombe à l’eau: d’abord la Bulgarie, puis le pays décisif, l’Allemagne changent de position. Cette semaine, nous remportons enfin notre grande victoire: plus de la moitié des pays européens votent pour l’interdiction! »

Discussion

Pas de commentaire pour “L’Europe vient d’interdire les pesticides tueurs d’abeilles!”

Commentaire

Inscrivez votre courriel ci-dessous pour recevoir le bulletin hebdomadaire:

Agenda Public

Un code est requis pour ajouter des evenements a l'agenda.
Appuyez sur "Obtenir un code" ci-dessous pour s'inscrire.

Si vous avez un code, inserez votre code ci-dessous:

Votre compte étant nouveau, s'il vous plait enregistrer vos informations:











Informations sur l'evenement a ajouter: