CESD-Oikos-989x90

Le samedi 24 août 2019

Recherche:

Nouvelles sur les énergies propres : semaine du 29 octobre 2013

Les changements climatiques représentent le pire des enjeux auquel l’humanité n’aura jamais été confrontée. Causées par l’activité humaine, elles exigent de transformer en profondeur notre manière de produire, d’échanger et de consommer les biens utiles à la vie. Dans cette nouvelle économie à construire, les énergies propres vont jouer un rôle fondamental.

Canadian Solar prévoit que l’énergie solaire sera concurrentielle dans 5 ans

Le manufacturier canadien du solaire évalue que l’électricité produite par le solaire sera compétitive avec l’électricité provenant de sources fossiles d’ici 5 ans dans la plupart des pays (bien qu’elle le soit déjà dans quelques-uns). Alors que le coût moyen du solaire est aujourd’hui autour de 0,15$/kWh, selon le directeur des ventes de l’entreprise, il descendra dans 5 ans à 0,10$/kWh, soit le même prix que devrait atteindre l’électricité produite par une source fossile. Mais l’enjeu le plus important sera celui de la baisse du coût du stockage de l’énergie solaire. Moins important pour le solaire résidentiel, l’enjeu du stockage est majeure pour les projets à grande échelle. Selon lui, la crise récente de l’industrie du solaire serait chose du passé, avec maintenant des entreprises plus solides.

Les coûts du renouvelable ont diminué de 50% depuis 2008

Les chiffres les plus récent du Lazard’s Levelized Cost of Energy Analysis 7.0, guide offert aux gestionnaires d’actifs et aviseurs financiers, établit que le coût normalisé de l’électricité provenant de l’éolien et du solaire aux États-Unis aurait diminué de 50% depuis quatre ans. La firme conseil Lazard Freres & Co compare les technologies issues d’énergies vertes aux technologies de sources fossiles sur la base du coût par MWh. Selon l’analyse, ce sont les projets solaires PV à grande échelle et les projets éoliens de grande taille qui mènent le bal. L’analyse confirme que le coût du solaire pendant les heures de grand ensoleillement est maintenant compétitif dans plusieurs parties du monde (sans aide publique). Je signale que l’analyse ne tient pas compte des externalités des différentes sources énergétiques dans ses calculs. Tant l’énergie éolienne que solaire ont des coûts se situant entre $68-$104 par MWh, contre $65-$145 par MWh pour le charbon, $86-$122 par MWh pour le nucléaire et entre $95-$154 par MWh pour le cycle combiné du gaz.

Ajouter des négawatts et des emplois

Dix-huit mois après la publication de son « scénario énergétique 2011-2050 » et un peu plus d’un an après la parution de son Manifeste, l’association négaWatt a apporté une contribution au Débat national (français) sur la transition énergétique grâce à une étude sur l’impact sur l’emploi et sur l’économie de la mise en œuvre du scénario négaWatt dans les principaux secteurs concernés par la transition énergétique. En collaboration avec des spécialistes, dont Philippe Quirion, économiste du laboratoire du CIRED-CNRS à Paris, l’étude prolonge les résultats énergétiques du scénario négaWatt 2011-2050. Elle devrait être complétée d’une analyse sur les coûts et les modes de financement de la transition énergétique.

Promesses de la géothermie dans les Caraïbes

En septembre dernier, la Guadeloupe, la Martinique et le Gouvernement Dominiquais ont signé le « Transnational Partnership Agreement » en présence de l’ensemble des partenaires du projet Géothermie Caraïbe. Initié en 2008, le projet Géothermie Caraïbe a permis la réalisation de plusieurs forages exploratoires du réservoir géothermique de Wotten Waven sur le site de Roseau Valley dans la partie sud de la Dominique. Un des objectifs était de convaincre les partenaires financiers d’apporter leur soutien pour le développement d‘une première unité de production de 10 MW destinée à alimenter le marché dominiquais, dans un premier temps. A terme, le potentiel de production envisagée est de 100 MW pour alimenter les besoins locaux (de l’ordre de 20 MW), faire baisser les coûts du kWh électrique de l’ordre de 30 % pour les Dominiquais et exporter le surplus de production vers la Guadeloupe et la Martinique.

Équiterre : le dossier de l’énergie éolienne au Québec

Équiterre a récemment dévoilé son dossier sur l’éolien. L’énergie éolienne constitue l’une des formes d’énergie ayant le moins d’impacts sur l’environnement. Plusieurs analyses de cycle de vie sur différentes formes d’énergie démontrent que les émissions de gaz à effet de serre (GES) produites par l’énergie éolienne sont relativement basses par rapport à celles provenant des énergies fossiles. Au tournant des années 2000, le Québec a fait le choix de développer une capacité de production d’électricité d’origine éolienne afin de diversifier ses sources d’approvisionnement et de promouvoir cette énergie renouvelable. Il a comme objectif de produire 10 % de son électricité à l’aide du vent d’ici 2015-2016. Pour éclaircir certaines craintes reliées au développement de ce nouveau mode de production d’énergie électrique, notamment les impacts de cette industrie nouvelle sur la qualité de vie des communautés où elle s’implante, Équiterre souhaite faire le point, le plus objectivement possible, sur ces enjeux avec ce dossier.

Discussion

Pas de commentaire pour “Nouvelles sur les énergies propres : semaine du 29 octobre 2013”

Commentaire

Inscrivez votre courriel ci-dessous pour recevoir le bulletin hebdomadaire:

Agenda Public

Un code est requis pour ajouter des evenements a l'agenda.
Appuyez sur "Obtenir un code" ci-dessous pour s'inscrire.

Si vous avez un code, inserez votre code ci-dessous:

Votre compte étant nouveau, s'il vous plait enregistrer vos informations:











Informations sur l'evenement a ajouter: