CESD-Oikos-989x90

Le dimanche 28 novembre 2021

Recherche:

Nouvelles sur les changements climatiques, semaine du 26 novembre 2013

Encore aujourd’hui, alors que les preuves scientifiques et les faits s’accumulent pour démontrer que le réchauffement climatique est une réalité déjà à l’œuvre, un mouvement de résistance s’acharne à nier cette réalité. En Amérique du Nord, ce mouvement réactionnaire domine le débat public. Il est donc urgent de diffuser une information diversifiée sur les changements climatiques.

France : la Conférence environnementale fait ressortir « le poids des lobbys »

Ancien député européen d’Europe Ecologie – Les Verts (EELV), parti qui a conclu un pacte avec le gouvernement de François Hollande, dont certains ministres sont issus, Alain Lipietz n’est pas tendre avec les choix du gouvernement. Reconnaissant que l’objectif de diminuer la consommation d’énergie de 50% à l’horizon 2050, affiché par le président de la République lors de la Conférence environnementale du 20 septembre, est très ambitieux, il dénonce néanmoins le poids des lobbys dans le débat écologique, en particulier celui des transports, qui a fait en sorte que l’avantage fiscal accordé au carburant le plus nocif pour la santé (le diesel) n’a pas été évoqué par le président. Pour lui, la conférence est un demi-échec : alors que la transition énergétique devrait avant tout être réalisée par le biais des économies d’énergie, le silence a été fait sur la contribution du transport.

Gaz de schiste : Chevron recule devant la grogne des Roumains

Les protestations de villageois roumains durant trois jours durant contre l’exploration du gaz de schiste à Silistea, soutenus par un pope local, ont eu raison du géant étatsunien de l’énergie Chevron, qui a annoncé, jeudi 17 octobre, la suspension de ses activités. Chevron avait obtenu en juillet des permis d’exploration du gaz de schiste dans trois villages de cette région pauvre du nord-est de la Roumanie. Chevron désirait forer son premier puits en Roumanie par fracturation hydraulique, mais des échauffourées entre gendarmes et protestataires qui bloquaient depuis lundi l’unique voie d’accès ont fait échouer la tentative. Le même jour, des manifestations ont éclaté en Ukraine contre les projets d’exploration du gaz de schiste par Chevron. Enjeu capital pour cette ex-république soviétique qui cherche à réduire sa dépendance par rapport à la Russie, Chevron avait remporté un appel d’offres pour exploiter le gisement d’Olesky (ouest), dont le gouvernement estime les réserves à 2 980 milliards de mètres cubes. Mais il semble que là aussi la population n’est pas prête à tout pour la croissance !

La côte Ouest s’unit dans la lutte contre le réchauffement

Les quatre juridictions de la côte Ouest des États-Unis et du Canada – Californie, Oregon, Washington et Colombie-Britannique – s’unissent dans un plan d’action, le ‘Pacific Coast Action Plan on Climate and Energy’. Regroupant à eux seuls plus de 50 millions de population, avec un PIB commun de 2 800 milliards $,, les représentants des quatre États ont décidé de ne pas attendre les politiques des gouvernements fédéraux respectifs et de s’engager ensemble dans une démarche commune. Le plan d’action comprend trois axes stratégiques d’action : 1) parvenir à comptabiliser les coûts des émissions carbone, 2) mettre en place de nouvelles normes énergétiques à faible intensité carbone et 3) favoriser les énergies renouvelables. D’une certaine manière, le Québec va être associé à cette initiative grâce à son adhésion au Western Climate Initiative (7 États de l’Ouest et 4 provinces).

La pollution atmosphérique nuit à la santé des Européens

Les Chinois ne sont pas les seuls à souffrir de la pollution. Selon un rapport récent de l’Agence européenne pour l’environnement (AEE), environ 90 % des citadins de l’Union européenne (UE) sont exposés à l’un des polluants atmosphériques les plus nocifs et à des niveaux jugés dangereux pour la santé. C’est ce qui ressort de la dernière étude de la qualité de l’air en Europe. Les véhicules, l’industrie, l’agriculture et les habitations contribuent à la pollution de l’air en Europe. Le rapport montre que, malgré la diminution des rejets et la baisse de la concentration de certains polluants atmosphériques au cours des dernières décennies, le problème de la pollution de l’air en Europe est loin d’être résolu. Deux polluants particuliers, les particules fines et l’ozone au niveau du sol, continuent d’entraîner des problèmes respiratoires, des maladies cardiovasculaires et des décès précoces. De nouveaux résultats scientifiques montrent que la pollution de l’air peut être dangereuse pour la santé humaine à des niveaux de concentration inférieurs à ceux admis jusqu’à présent. « La qualité de l’air est l’une des principales préoccupations de nombreux citoyens. Des enquêtes révèlent qu’une large majorité d’Européens a parfaitement conscience de l’impact de la qualité de l’air sur la santé, et réclame des autorités publiques qu’elles agissent aux niveaux européen, national et local, même en période d’austérité et de crise. »

Discussion

Pas de commentaire pour “Nouvelles sur les changements climatiques, semaine du 26 novembre 2013”

Commentaire

Inscrivez votre courriel ci-dessous pour recevoir le bulletin hebdomadaire:

Agenda Public

Un code est requis pour ajouter des evenements a l'agenda.
Appuyez sur "Obtenir un code" ci-dessous pour s'inscrire.

Si vous avez un code, inserez votre code ci-dessous:

Votre compte étant nouveau, s'il vous plait enregistrer vos informations:











Informations sur l'evenement a ajouter: