CESD-Oikos-989x90

Le samedi 24 août 2019

Recherche:

Nouvelles sur les énergies propres : semaine du 24 février 2014

Les changements climatiques représentent le pire des enjeux auquel l’humanité n’aura jamais été confrontée. Causées par l’activité humaine, elles exigent de transformer en profondeur notre manière de produire, d’échanger et de consommer les biens utiles à la vie. Dans cette nouvelle économie à construire, les énergies propres vont jouer un rôle fondamental.

Comité franco-québécois sur l’électrification des transports

Lors de sa visite en France, Mme Marois et le ministre de l’Économie et des Finances de la République française, Pierre Moscovici, ont annoncé la formation d’un Groupe d’experts franco-québécois sur l’électrification des transports ayant pour objet de favoriser la collaboration entre les milieux industriels et de la recherche du Québec et de la France dans ce secteur d’innovation. Le mandat de ce Groupe franco-québécois sera notamment d’assurer le partage de l’information sur les initiatives dans le domaine de l’électrification des véhicules qui ont cours au Québec et en France. Le groupe aura en outre la responsabilité de cibler des projets de collaboration potentiels, que ce soit en matière de déploiement d’infrastructures pour le transport électrique, d’aménagement du territoire, de recherche et développement ou de la mise en place de politiques publiques. Espérons que ces collaborations feront, de part et d’autre, accélérer le développement de projets.

La Deutsche Bank prévoit un boom de l’énergie solaire

La Deutsche Bank, qui domine l’industrie dans le financement de projets d’énergie solaire, a récemment haussé ses prévisions de croissance de l’industrie dans le monde. Selon ces prévisions, les nouvelles installations de solaire PV s’élèveraient à 46 GW en 2014 et à 56 GW en 2015. Deux années en ligne de croissance de 25%. Les trois marchés dominants resteraient les États-Unis, la Chine et le Japon. Mais l’Inde, l’Australie, l’Afrique du Sud et le Mexique, ainsi que les régions du Moyen-Orient, de l’Amérique du Sud et de l’Asie du Sud-Est devraient connaître des marchés robustes. La principale raison expliquant cette révision de prédiction serait que dans ces marchés le solaire est presqu’à parité avec les réseaux d’électricité, où est en voie de l’atteindre. Alors que la baisse du coût de l’énergie solaire est venue jusqu’à maintenant principalement de l’efficacité de la production des panneaux, au cours des prochaines années elle devrait aussi découler de l’efficacité de l’installation (apprentissage, innovation et gains d’échelle) des autres composantes.

Le prix des batteries continue à décroître rapidement

Le directeur du département des véhicules électriques de la firme ABB, Hans Streng, vient de publier un bilan de l’évolution du prix des batteries, montrant comment le mouvement de la baisse des prix était assez exceptionnel : des baisses variant entre 20 et 30% par année, transformant en profondeur l’industrie des VÉ. Pour la période 2010-2012, on parle d’une baisse de 40% du prix des batteries (en 4/kWh). Le prix des batteries en 2009 était de 1000 $/kWh, alors que celles de la Tesla aujourd’hui (voiture assez dispendieuse) est évaluée 200 $/kWh Si on extrapole, en 2016 son prix diminuerait à 120 $/kWh, baissant d’autant le coût de la voiture. Mais selon le directeur d’ABB, il ne faudrait pas penser l’avenir prochain de l’industrie sur la base de l’extrapolation de cette évolution, mais bien de rupture, en raison de la recherche et des découvertes radicales qui se produisent.

Énergie éolienne et solaire en France

L’éolien et le solaire vont bien en France. Selon les dernières statistiques publiées par le ministère de l’écologie, le parc éolien en France a atteint une puissance installée de 7 971 MW, tandis que celle du solaire photovoltaïque s’est élevée à 4 478 MW au 30 septembre 2013. Fin septembre 2013, autour de 500 projets d’éolien terrestre étaient en file d’attente pour une puissance annoncée de près de 5 500 MW, tandis que les 8 projets éoliens offshore en file d’attente totalisaient pour leur part 3 157 MW. Pour le photovoltaïque, le rythme des raccordements s’accélère depuis le quatrième trimestre 2012 mais reste nettement inférieur à celui constaté en 2011 et 2012. Des installations d’une puissance totale de 420 MW ont été raccordées depuis le début de l’année, soit une baisse de 59% par rapport à la période équivalente de 2012. Plus de 70% de cette puissance installée provient d’installations de grande taille (puissance supérieure à 250 kW) ou de taille intermédiaire (entre 36 et 100 kW). On explique la baisse par les changements dans les politiques de soutien.

Discussion

Pas de commentaire pour “Nouvelles sur les énergies propres : semaine du 24 février 2014”

Commentaire

Inscrivez votre courriel ci-dessous pour recevoir le bulletin hebdomadaire:

Agenda Public

Un code est requis pour ajouter des evenements a l'agenda.
Appuyez sur "Obtenir un code" ci-dessous pour s'inscrire.

Si vous avez un code, inserez votre code ci-dessous:

Votre compte étant nouveau, s'il vous plait enregistrer vos informations:











Informations sur l'evenement a ajouter: