CESD-Oikos-989x90

Le lundi 06 décembre 2021

Recherche:

Les socialistes français en manque d’alternatives économiques

assembleenationaleL’auteur invité, Christian Chavagneux, est en chef adjoint d’Alternatives Economiques et rédacteur en chef de la revue L’Economie politique.

Le Parti socialiste est en manque d’alternatives économiques. C’est le constat de François Ewald dans Les Echos du 1er septembre. Quand le PS était marxiste, il proposait une vision alternative de l’économie, dit Ewald. Et cela a contribué à lui faire gagner les élections. Ensuite, qu’ont fait les économistes de gauche ?

Ses « ténors économistes ont le plus souvent accompagné la mondialisation libérale sans en anticiper la crise ». De ce fait, le PS « ne dispose plus d’un instrument de critique de l’économie contemporaine ». « C’est ce qui lui manque et qu’il pourrait utilement apporter aux Français » affirme encore Ewald.

Difficile de ne pas être d’accord. Le président Sarkozy l’a tellement bien compris qu’il s’est engouffré dans la promotion d’un discours sur la nécessité de refonder le capitalisme. Relisez son discours de Toulon de l’an dernier, regarder comment son gouvernement s’agite au moment des G20 et dans la lutte contre les paradis fiscaux.

Fidèle à sa stratégie de la campagne de 2007, le Président occupe le terrain économique de la gauche, en même temps que les Verts se voient déjà en haut de l’affiche après leur succès aux Européenne. Résultat, le PS oscille entre suivre l’agenda présidentiel pour le commenter et le critiquer, et faire de la surenchère écolo, même si les deux peuvent être contradictoires et amener ses ténors politiques à réfuter les bases d’une approche économique de gauche (cf. la sortie de Ségolène Royal sur la taxe carbone et son populisme anti impôt ; même si la mise en œuvre d’un mécanisme de type taxe carbone n’a rien d’évident par ailleurs, du fait de ses aspects anti-redistributifs, surtout en période de crise).

Réorganisez le projet économique de la gauche et son leadership doivent se faire ensemble. Des primaires organisées et ouvertes sont un bon moyen de mettre fin aux primaires sauvages et permanentes que vit le PS. Pour les convaincus, signez la pétition sur le site www.primaire2012.fr. Pour les autres, il faut lire le livre d’Olivier Ferrand et Arnaud Montebourg (Primaire : comment sauver la gauche, Seuil) : informé, clair, persuasif, du beau travail qui tranche avec le contenu habituel des livres politiques.

Ewald laisse entendre que des primaires ouvertes inciteront les candidats à droitiser leur discours économique pour ratisser large. Difficile à dire. Mais ce qui est sûr, c’est que cela doit être l’occasion d’un aggiornamento du projet économique du PS, dont le contenu ne peut être laissé à Henri Guaino et aux Verts !

Ce texte est tirée du blogue d’Alternatives Economiques

Discussion

Pas de commentaire pour “Les socialistes français en manque d’alternatives économiques”

Commentaire

Inscrivez votre courriel ci-dessous pour recevoir le bulletin hebdomadaire:

Agenda Public

Un code est requis pour ajouter des evenements a l'agenda.
Appuyez sur "Obtenir un code" ci-dessous pour s'inscrire.

Si vous avez un code, inserez votre code ci-dessous:

Votre compte étant nouveau, s'il vous plait enregistrer vos informations:











Informations sur l'evenement a ajouter: