CESD-Oikos-989x90

Le dimanche 19 août 2018

Recherche:

Le revenu des Canadiens, 2009

Statistique Canada - Le revenu médian après impôt des familles canadiennes comptant deux personnes ou plus était de 63 800 $ en 2009, soit à peu près le même qu’en 2008. Il s’agissait d’une deuxième année d’affilée sans changement significatif du revenu après impôt, après quatre années de croissance.

Le revenu après impôt est demeuré stable pour la plupart des types de familles en 2009, mais ses trois principales composantes (le revenu du marché, les transferts gouvernementaux et l’impôt sur le revenu) ont évolué différemment. Le revenu du marché médian et l’impôt sur le revenu médian ont diminué pour la plupart des types de familles. Par ailleurs, les transferts médians des gouvernements aux familles ont augmenté de 1 400 $ pour atteindre 6 200 $.

Le revenu médian après impôt pour les familles biparentales comptant des enfants se chiffrait à 75 600 $, tandis que pour les familles de personnes âgées, il s’établissait à 46 800 $.

Le revenu après impôt des personnes seules est demeuré stable, se chiffrant à 25 500 $, mais pas dans toutes les catégories de personnes seules. Pour les personnes seules âgées, la médiane a augmenté de 4,5 % pour atteindre 23 300 $.

Composantes du revenu après impôt

Le revenu après impôt est le total du revenu du marché et des transferts gouvernementaux, moins l’impôt sur le revenu. Le revenu du marché comprend les gains, les revenus de retraite de régimes privés, les revenus de placements et d’autres sources.

Le revenu du marché médian des familles composées d’au moins deux personnes a diminué de 3,2 % pour se chiffrer à 63 000 $ en 2009. Il s’agissait d’une première baisse significative du revenu du marché depuis le début des années 1990.

Environ 86 % des familles et 79 % des personnes vivant seules ont reçu une forme quelconque de transferts gouvernementaux en 2009. Le montant total transféré à l’ensemble des Canadiens a augmenté de 10 % en 2009.

Plus de la moitié de cette augmentation est attribuable aux prestations d’assurance-emploi. Le nombre de familles ayant reçu des prestations d’assurance-emploi a augmenté de 20 %, tandis que le nombre de bénéficiaires de l’assurance-emploi vivant seuls a augmenté de 29 %. Parmi les familles prestataires d’assurance-emploi, les prestations médianes ont crû de 22 %, passant à 6 100 $.

Les transferts reçus par différents types de familles variaient considérablement. Dans le cas des familles autres que de personnes âgées, les transferts gouvernementaux médians se chiffraient à 3 600 $ en 2009, tandis que pour les familles de personnes âgées, la médiane se situait à 24 700 $. Les familles bénéficiaires de prestations pour enfants ont enregistré une hausse de 200 $ de la somme médiane, qui a atteint 2 600 $.

L’impôt sur le revenu médian a diminué en 2009. Le montant médian d’impôt sur le revenu payé par les familles autres que de personnes âgées a diminué de 900 $ pour s’établir à 9 400 $, tandis que la médiane payée par les familles de personnes âgées s’est repliée de 600 $ pour se chiffrer à 1 900 $.

Peu de changement pour les taux de faible revenu

La fréquence du faible revenu au Canada est demeurée relativement stable en 2009 selon les seuils de faible revenu après impôt. Près de 3,2 millions de Canadiens, ou 9,6 % de la population, avaient un faible revenu, une proportion pratiquement inchangée par rapport à 2008.

Environ 634 000 enfants de 17 ans et moins, ou 9,5 %, vivaient dans des familles à faible revenu en 2009, une autre proportion pratiquement inchangée. Cette proportion représentait environ la moitié du sommet de 18 % atteint en 1996.

Environ 196 000 de ces enfants, ou 31 %, appartenaient à une famille monoparentale dont le parent était de sexe féminin. Environ 22 % des enfants vivant avec une mère seule vivaient dans une famille à faible revenu en 2009, comparativement à 56 % en 1996. […]

Provinces : le revenu médian des familles est stable dans toutes les provinces sauf deux

Le revenu médian après impôt en 2009 est demeuré stable pour les familles de deux personnes ou plus dans toutes les provinces sauf en Saskatchewan et au Nouveau-Brunswick.

En Saskatchewan, le revenu médian après impôt des familles de deux personnes ou plus a augmenté de 7,5 % pour atteindre 69 900 $; au Nouveau-Brunswick, la médiane a augmenté de 3,2 % pour se chiffrer à 55 000 $. Dans les deux provinces, le revenu médian après impôt a augmenté seulement pour les familles autres que de personnes âgées.

Le revenu médian après impôt était significativement plus élevé en Ontario et dans l’Ouest canadien qu’au Québec et dans les provinces de l’Atlantique. L’Alberta a le revenu médian le plus élevé après impôt pour les familles économiques de deux personnes ou plus depuis 2004. En 2009, ce montant se chiffrait à 77 800 $.

Un rapport plus détaillé, Le revenu au Canada, 2009 est maintenant accessible. Il contient une analyse, des figures et des séries chronologiques à l’échelon national, provincial ainsi que pour certaines régions métropolitaines de recensement. Pour brosser un tableau plus complet du faible revenu, le rapport présente une approche fondée sur trois lignes de faible revenu complémentaires, à savoir les seuils de faible revenu, les mesures de faible revenu et la mesure fondée sur le panier de consommation (MPC). Les deux premières ont été élaborées par Statistique Canada. La MPC est fondée sur des concepts élaborés par Ressources humaines et Développement des compétences Canada.

Discussion

Pas de commentaire pour “Le revenu des Canadiens, 2009”

Commentaire

Inscrivez votre courriel ci-dessous pour recevoir le bulletin hebdomadaire:

Agenda Public

Un code est requis pour ajouter des evenements a l'agenda.
Appuyez sur "Obtenir un code" ci-dessous pour s'inscrire.

Si vous avez un code, inserez votre code ci-dessous:

Votre compte étant nouveau, s'il vous plait enregistrer vos informations:











Informations sur l'evenement a ajouter: