CESD-Oikos-989x90

Le dimanche 22 septembre 2019

Recherche:

Nouvelles sur les changements climatiques : semaine du 22 août 2011

Encore aujourd’hui, alors que les preuves scientifiques et les faits s’accumulent pour démontrer que le réchauffement climatique est une réalité déjà à l’œuvre, un mouvement de résistance s’acharne à nier cette réalité. En Amérique du Nord, ce mouvement réactionnaire domine le débat public. Il est donc urgent de diffuser une information diversifiée sur les changements climatiques.

Les changements climatiques vont presque tripler le prix des aliments d’ici 2030

Selon une étude récemment dévoilée par Oxfam international, les prix des aliments devraient augmenter de 180 % d’ici 2030, en raison de politiques publiques inappropriées et des impacts négatifs des changements climatiques. Alors que la FAO estime qu’un milliard de personnes sont déjà en situation de famine et 2,5 milliards en malnutrition, la montée des prix des aliments représente une catastrophe majeure à venir (sans parler de la croissance démographique qui prévoit 9 milliards d’habitants d’ici 2050, contre 7 milliards aujourd’hui). Oxfam dénonce cette situation comme le « produit d’une grotesque injustice globale ». Par exemple : malgré le doublement de son PIB en moins de 20 ans, l’Inde a vu croître sa population souffrant de la faim de 65 millions de personnes; 15% de la production du maïs produit aux États-Unis sert à produire des « biocarburants »; on calcule que le grain requis pour alimenter le réservoir d’un VUS serait suffisant pour nourrir une personne pendant une année entière; un oligopole de trois grandes multinationales contrôle 90% du commerce de grain dans le monde. Il est urgent d’agir rapidement si on veut bien nourrir les 2 milliards de personnes supplémentaires d’ici 2050.

Les changements climatiques affecte l’agriculture aux États-Unis

Les États-Unis sont les plus grands exportateurs de maïs, de soya et de blé. Mais l’année 2011 devrait être beaucoup moins productive que prévue pour ces trois cultures. Selon le département de l’Agriculture du pays, on estime que les récoltes seront en baisse de, respectivement, 4,1%, 5,2% et 5,2% en raison des dommages causés par la vague de chaleur qui a frappé les États-Unis. On prévoit donc une hausse des prix des aliments et des biocarburants (à base de maïs). Pour le maïs, le prix serait en hausse de 68%. Le Midwest n’aurait pas connu de telle vague de chaleur depuis 1955.

Une mine géante à ciel ouvert en Uruguay retirerait 12 000 hectares de terre arable

Un projet de mine géante à ciel ouvert est en train de provoquer un vaste mouvement de protestation en Uruguay. Le projet Aratiri, propriété de la minière Zamin Ferrous, basée à Londres, est estimé à 2,5 milliards $, soit l’équivalent de 6% du PIB du pays (40 milliards$). Ce serait le plus vaste projet minier de l’Amérique du Sud. Mais une fois en opération, la mine couvrirait 12 000 hectares des plus belles terres arables du pays et forcerait 2 500 personnes à quitter leur terre. Les agriculteurs et le mouvement écologiste s’opposent à ce projet.

Le Sommet des trois bassins forestiers tropicaux

Le rôle écologique des bassins forestiers de l’Amazonie, du Congo et du Bornéo- Mékong est universellement reconnu. Ces bassins qui constituent 80% des forêts tropicales de la planète abritent les deux tiers de la biodiversité terrestre et assurent la subsistance à plus d’un milliard de personnes. Grâce à des compromis de dernières minutes, les ministres présents au récent sommet sur les trois bassins forestiers tropicaux du monde ont adopté à Brazzaville, avec des amendements, le projet d’accord de coopération entre les 32 États-parties, et le projet de déclaration des chefs d’État et de gouvernement, a annoncé le ministre congolais de l’Economie forestière de l’Environnement, Henri Djombo. La prochaine rencontre doit se tenir avant la conférence de Rio en 2012. Voir aussi le site web du Sommet des 3 bassins.

Les 32 Etats parties à l’accord sont, pour le bassin d’Amazonie: Bolivie, Brésil, Colombie, Equateur, Guyane française, Guyane, Pérou, Surinam, Venezuela; pour le bassin du Congo: Angola, Burundi, Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, République démocratique du Congo, Rwanda, Sao Tomé et Principe; pour le bassin d’Asie du sud-est (Bornéo-Mékong): Brunei, Birmanie, Cambodge, Chine, Indonésie, Laos, Malaisie, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Philippines.

Discussion

Pas de commentaire pour “Nouvelles sur les changements climatiques : semaine du 22 août 2011”

Commentaire

Inscrivez votre courriel ci-dessous pour recevoir le bulletin hebdomadaire:

Agenda Public

Un code est requis pour ajouter des evenements a l'agenda.
Appuyez sur "Obtenir un code" ci-dessous pour s'inscrire.

Si vous avez un code, inserez votre code ci-dessous:

Votre compte étant nouveau, s'il vous plait enregistrer vos informations:











Informations sur l'evenement a ajouter: