CESD-Oikos-989x90

Le dimanche 22 septembre 2019

Recherche:

Le mouvement coopératif est plongé dans l’organisation de l’année internationale des coopératives

Le mouvement coopératif : les suites de la Conférence internationale de Lévis en septembre 2010

Établir des passerelles entre les coopératives et les mutuelles d’une part et d’autre part avec les autres organisations de la société civile, voilà le fil rouge des deux dernières années au Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM): « pour réfléchir collectivement aux enjeux mondiaux qui prennent pied en région (les délocalisations par exemple ou la perte de contrôle des communautés sur leurs ressources naturelles) et pour mieux identifier les réponses et contributions coopératives et mutualistes à ces enjeux ». Telle est l’orientation que s’est donné le CQCM que l’on retrouve sur le site des suites de la conférence de Lévis de septembre dernier qui reprend son envol autour de forums régionaux qui se tiendront à l’automne 2011 et au début de 2012. On lira d’ailleurs avec intérêt un cahier portant sur 8 enjeux (et les réponses coopératives à ces enjeux).

Des forums régionaux débouchant sur un forum québécois en octobre 2012

En Abitibi-Témiscamingue, un Forum sur l’entrepreneuriat collectif aura lieu le 1er novembre 2011 au Centre des congrès de Rouyn-Noranda. Il vise notamment à identifier les contributions des entreprises collectives aux enjeux et défis de société dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue (Lire le communiqué de presse). Dans la région de Saguenay-Lac-Saint-Jean le forum, qui aura lieu le 25 novembre 2011, visera à montrer que le contexte actuel de crise profonde et globale offre aux coopératives et aux mutuelles une opportunité de faire avancer le virage pour que le développement ne soit plus seulement économique, mais qu’il intègre aussi les dimensions sociales et écologiques. Thème choisi : «Quel avenir pour le mouvement coopératif et mutualiste au Québec?» Finalement, en Estrie, c’est le 19 avril 2012 que se poursuivra la réflexion sur un projet de société porté par le mouvement. Le mouvement coopératif de l’Estrie et tous les partenaires du développement de la région seront invités à participer à un forum sur le thème : «La coopérative au cœur d’un développement durable solidaire» (Lire le communiqué de presse)

Par ailleurs, dans un récent article paru dans la revue Espace D du Mouvement des caisses Desjardins (Vol. 48, No 3, juin 2011), Monique F. Leroux, présidente et chef de la direction des caisses Desjardins nous laisse savoir ce que Desjardins entend faire dans la semaine du 8 au 11 octobre 2012, à Québec et à Lévis, en collaboration avec l’Alliance coopérative internationale (ACI): Desjardins organisera un grand Sommet international des coopératives. Ce sera un moment privilégié de convergence et de visibilité pour les mouvements coopératifs québécois, canadien et international. Madame Leroux en fait l’annonce en se référant aux quatre volets du rayonnement de la coopération sur lesquels le Mouvement des caisses Desjardins mettra l’accent. Par ailleurs, notons que dans cette semaine du 6 au 13 octobre 2012 s’annoncent déjà d’autres projets de grande importance en gestation, parmi lesquelles mentionnons le Forum coopératif 2012 organisé par le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM), une Rencontre internationale de chercheurs du Québec, du Canada et d’ailleurs qui s’intéressent au mouvement coopératif ainsi qu’une Université d’automne organisée par le Groupe d’économie solidaire du Québec (GESQ). Pour lire le texte de Mme Leroux, on clique ici.

Un ouvrage issu de la conférence internationale de Lévis

Dès septembre sera disponible le livre Économie et société – Pistes de sortie de crise, dans la collection Initiatives des Presses de l’Université du Québec. Les auteurs, Louis Favreau et Ernesto Molina, avec la collaboration de Marie-Joëlle Brassard et Chantal Doucet, proposent des pistes de sortie de crise pour le Québec en rendant également compte des plus récentes recherches sur les thèmes abordés.

Une économie au service de la société, un vœu pieux ? Une économie au service de la société, plutôt qu’une société au service de l’économie, est-ce une utopie ? Depuis la crise globale suscitée par l’effondrement financier de 2008 aux États-Unis, la recherche de pistes non capitalistes de sortie de crise foisonne et une nouvelle pensée socioéconomique émerge. Le décalage de plus en plus manifeste entre, d’un côté, les valeurs de l’économie dominante (le tout au marché) et de l’autre, les valeurs de la société) démocratie, justice économique et sociale, défense des écosystèmes) nous conduit à un tournant de l’histoire économique et sociale. Bref, un ouvrage dans la foulée d’une conférence internationale Quel projet de société pour demain ? qui avait fait ses marques (Lévis en septembre 2010) en mobilisant plus de 600 personnes en provenance des coopératives, des syndicats, des organisations de solidarité internationale, des groupes écologistes et de diverses associations de jeunes, le tout nourri de 60 conférenciers dont la moitié venaient d’Europe, d’Amérique latine et d’Afrique.

Une déclaration surprenante de Desjardins à Toronto

Le 2 juin 2011, à Toronto, devant la Chambre de commerce de Toronto, madame Monique F. Leroux, présidente et chef de la direction du Mouvement des caisses Desjardins, prononçait une allocution sous le titre Toronto et Montréal, alliées face aux défis du XXIe Siècle. Après avoir fait ressortir que les défis de productivité et d’innovation ne sont pas séparés du défi de la lutte contre la pauvreté et les inégalités, madame Leroux rappelait qu’il existe des solutions de rechange au modèle d’entreprise traditionnel, des solutions viables et durables basées sur la coopération et la collaboration. Faisant référence au Mouvement Desjardins, Madame Leroux affirme dans son allocution : « Nous ne sommes donc pas au service de riches actionnaires. Nous travaillons pour les millions de membres, de clients et de collectivités qui comptent sur nous. Notre réussite dépend de la leur et nous grandissons de concert avec eux. » Pour lire l’allocution, on clique ici.

Discussion

Commentaire pour “Le mouvement coopératif est plongé dans l’organisation de l’année internationale des coopératives”

  1. Salut Louis
    J’informe nos futurs membres de notre coop du lac Kénogami de ces importantes rencontres. Nous aurons sûrement de nos membres la rencontre du Saguenay et probablement quelques personnes à Lévis. Belle occasion de formation pour le CA de notre coop…
    Nous suivons de près la préparation de ces rencontres qui mettent de l’avant les principes coopératifs.
    Au plaisir

    Écrit par Louis pilote | septembre 5, 2011, 11 h 19 min

Commentaire

Inscrivez votre courriel ci-dessous pour recevoir le bulletin hebdomadaire:

Agenda Public

Un code est requis pour ajouter des evenements a l'agenda.
Appuyez sur "Obtenir un code" ci-dessous pour s'inscrire.

Si vous avez un code, inserez votre code ci-dessous:

Votre compte étant nouveau, s'il vous plait enregistrer vos informations:











Informations sur l'evenement a ajouter: